Jerome Brody
France

Ashley Chen

Unisson

  • Jeudi 14 juin 2018  • 20h 30

    Espace Michel-Simon

7 danseurs, un musicien live • 65 min

ENGLISH

Ashley Chen is disturbed by the rush of urban contemporary life defined by individualism, overconsumption, fear of mixing and distrust. For him, it’s necessary to be curious, to take time, to blend; it is vital to show a desire to experiment, to be tolerant. Unisson proposes a resolution with simplicity, inspired by a range of social dances, including native american folk dances, 70’s disco and Sardana, it is a reminder of our heritage and the social positivity it contains: the 7 dancers and musician all together on stage as an ensemble, explore these different dances and recycle them into a new form of social contemporary ball….To reach a communal bliss.

Quand le public entre, tout a déjà commencé : sur le plateau, où sont éparpillés des objets, cartons, plastiques, déchets divers, certains interprètes dansent déjà comme on le ferait en soirée ou en boîte de nuit, chacun dans sa partition et dans son monde au son d'un beat répétitif. Soudain, l'un des interprètes se fait musicien et c'est un violoncelle qui se fait entendre. Dès lors, les mouvements s'harmonisent, les danseurs se synchronisent. Ils courent, sautent, forment un semblant de ronde, s'alignent, ralentissent, étendent un bras ou une jambe, font de petits pas, accélèrent, le tout à l’unisson. Parfois la musique s'arrête et ils continuent à danser, parfois une voix qui décompte comme le ferait un entraîneur donne l'impulsion et les relance, parfois encore ils se mettent à chanter ensemble et a capella une chanson des Doors.
Ashley Chen, qui fut notamment interprète dans la Merce Cunningham Company et au Ballet national de Lyon, pose la question de danser ensemble, et de la manière dont une chorégraphie commune peut se construire. Poursuivant de manière incessante le mouvement, sans jamais marquer de pause, avec conscience et détermination, jusqu'à l'épuisement, les danseurs exposent leur investissement brut et radical.
Partant d'un paysage fragmenté, aussi bien en terme scénographique que chorégraphique, la pièce parvient à une unité et à un espace partagé, qui n'est peut-être rien d'autre que le plaisir simple mais de plus en plus rare, de constituer une communauté, et de danser ensemble.

Conception - chorégraphie : Ashley Chen
Interprètes : Magali Caillet-Gajan, Ashley Chen,  Konan Dayot,  Peggy Grelat Dupont, Mai Ishiwata, Théo Le Bruman, Lucius Roméo-Fromm.
Direction musicale : Pierre Le Bourgeois / Animaux Vivants
Création lumières : Eric Wurtz

Production : Compagnie Kashyl
Coproductions : CNDC - Centre National de Danse Contemporaine d’Angers, CCNN - Centre Chorégraphique National de Nantes, CCN2 - Centre Chorégraphique National de Grenoble, CCNCN - Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie, CN D - Centre national de la danse, Danse à Tous les Etages - scène de territoire danse
Soutiens : spectacle créé dans le cadre des Accueils Dancing de la Compagnie Beau Geste
La compagnie Kashyl reçoit l'aide de la Région Normandie, DRAC Normandie et le Conseil départemental du Calvados.