Éditos édition 2021

Découvrez l'édito de Stéphane Troussel, Président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et de Frédérique Latu, directrice des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

La tenue de l’édition 2021 des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis est une nouvelle qui ne peut que nous réjouir ! Après de nombreux mois où la vie culturelle a été bouleversée et largement empêchée, elle symbolise l’espoir de retrouvailles tant attendues entre les artistes et le public pour répondre au besoin, essentiel, de s’émouvoir, se questionner, se rassembler, et retrouver les joies de vivre une expérience collective.


Malgré le contexte de crise sanitaire que nous traversons, et alors que les conditions d’activité des acteurs culturels sont très difficiles depuis plus d’un an, la forte mobilisation de l’équipe du festival a été ainsi primordiale pour réinventer et faire vivre de nouvelles formes de rencontre entre art, culture et habitant·e·s.


En effet, les Rencontres ont pu porter des actions à destination de personnes encore et toujours en première ligne dans cette crise, comme les personnels des collèges – enseignants, personnels administratifs et agents techniques –, ou les mineurs non accompagnés et les personnes âgées, dans une recherche de développement de liens entre les générations.


Les Rencontres ont également pleinement joué leur rôle d’accompagnement des équipes artistiques fragilisées, afin qu’elles puissent poursuivre leur travail de création et de recherche. Je souhaite d’ailleurs rendre hommage à la mobilisation de celles et ceux qui contribuent par l’art et la culture à l’émancipation individuelle et collective des habitant·e·s.


Cette édition sera inédite à plusieurs titres. Construite sur les principes fondateurs du festival, elle adaptera sa programmation pour répondre aux contraintes sanitaires, selon des modalités réinventées. Elle sera, par ailleurs, le trait d’union entre Frédérique Latu, nouvelle directrice de l’association et Anita Mathieu qui, après 20 années à la direction des Rencontres chorégraphiques, a fait valoir ses droits à la retraite. Je salue ici la qualité de son travail de repérage artistique, son engagement en faveur de la création chorégraphique et des artistes, ainsi que sa contribution à la renommée nationale et internationale des Rencontres. Et je me réjouis de l’arrivée de Frédérique Latu, dont le projet offre de belles perspectives pour les Rencontres chorégraphiques en Seine-Saint-Denis, et propose d’explorer de nouveaux territoires.


C’est donc avec une émotion particulière que je vous invite à découvrir les projets chorégraphiques de 18 équipes artistiques dont 8 créations, avec la complicité et la mobilisation de 7 théâtres partenaires à Montreuil, Pantin, Bobigny, Romainville, Aubervilliers et Les Lilas.

Avec Mériem Derkaoui, vice-présidente chargée de la culture, nous espérons ainsi que vous serez nombreux à découvrir les spectacles de cet incontournable rendez-vous printanier avec la danse.
Bon festival à toutes et tous !

 

Stéphane Troussel
Président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

 

 

Cher.e.s ami.e.s,
 

Quelle joie de fêter avec vous la réouverture des lieux culturels et de partager ensemble cette nouvelle édition du festival des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis !


Concoctée par Anita Mathieu, la programmation 2021 se veut engagée et généreuse. Elle interroge les réalités des vécus, revendique la richesse des différences, défend d’autres relations possibles. De Meytal Blanaru à Smaïl Kanouté, de Chiara Bersani à Pol Pi, c’est la puissance des singularités qui fait écho à l’état du monde et bouscule nos présupposés.


Malgré les difficultés et incertitudes des derniers mois, les 18 chorégraphes invité.e.s ont continué à chercher, créer, répéter, toujours avec ténacité et conviction, pour réussir à répondre présent.e.s aujourd’hui. L’impatience nous est commune de vous retrouver autour de leurs oeuvres pour vivre ensemble des moments uniques au sein des salles partenaires. Nous nous réjouissons d’avoir bientôt l’occasion de débattre, d’être ému·e·s ou déplacé·e·s, de se connecter… grâce à la danse. Que chacun·e qui contribue à cette aventure en soit ici remercié·e.


À l’heure de l’effervescence des prochaines retrouvailles, nos pensées vont également vers celles et ceux qui sont fortement impacté.e.s par la crise sanitaire, économique et sociale ; celles et ceux que la Covid-19 aura encore davantage précarisé·e·s, isolé·e·s, stigmatisé·e·s. Dans une dynamique de solidarité et avec le soutien de ses partenaires, les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis renforcent leur action au quotidien pour maintenir une présence artistique sur le territoire et créer des liens de proximité, au-delà des spectacles.


Dans l’espoir que l’élan printanier nous libère du temps empêché, nous sommes très heureux.ses de vous accueillir dès le 19 mai pour célébrer avec enthousiasme l’art chorégraphique.


Vivement vous (re)voir !


Frédérique Latu
Et toute l’équipe des Rencontres chorégraphiques internationales
de Seine-Saint-Denis