Dominique Skoltz
Québec-Canada

Jacques Poulin-Denis

Running Piece

  • Samedi 8 juin 2019  • 20h 30
  • Dimanche 9 juin 2019  • 16h

    Mains-d'Œuvres

solo • 55 min • première en France

ENGLISH

Running Piece is a work for dancer and treadmill. On this confined yet infinite space, a man travels without leaving, constantly forced to go forward. He moves through the situations and moments that define us. On the path of humanity and civilization, or on the transit to work, we are the high hope joggers, the overly capable multitaskers, the compulsive lateness sufferers. Running Piece substantiates our proneness to constantly chase our tails and our pursuit for the divine sublimity of busyness.

 

 

Un tapis mécanique pour courir, comme on en voit dans les salles de gym. Un danseur sur ce tapis s'adapte à sa vitesse changeante. Au début du solo Running Piece, on pourrait croire à une expérimentation un peu aride, minimaliste et répétitive. Or l'inverse se produit. Extraordinaire, réjouissante, une immense variété de gestes, d'attitudes, de situations, tient en haleine les spectateurs de cette pièce du Québécois Jacques Poulin-Denis.

 

Encore peu connu en France, ce chorégraphe est également compositeur, électro-acousticien, passionné par la texture des trames rythmiques de la temporalité. Fureteur technologique, il programme le dispositif de Running Piece comme tout autre chose qu'un banal équipement de gymnase. Ses variations sont autrement subtiles, réversible et diverses.

 

Voyons la situation pour l'interprète : confiné dans un espace restreint, d'où émane, de surcroît, le tempo de ses pas. Le paradigme de l'espace-temps s'en trouve remanié. La partition des gestes est fort impérative. Mais très ouverte la gamme des adaptations interprétatives. L'intuition, voire l'improvisation sont physiquement de la partie. Suspensions, inclinaisons, gestion de la gravité fondent un jeu de fuites ici, et là de courses bien en avant. Il y a l'astreinte. Il y a la danse. Et encore l'épuisement.

 

On croirait lire la fable ultra-contemporaine de l'homme soumis à la dictature des durées et des plannings, quand pourtant le temps est ce qui s'offre à lui en gratuite abondance. Mais chez le danseur de Running Piece, on peut aussi déceler en quoi les parties basses du corps, à ras le pas, à ras la marche, orchestrent une essence de la relation au monde. Ainsi la danse défie-t-elle la paresse des représentations installées.

 

 

Conception et chorégraphie : Jacques Poulin-Denis
Chorégraphie : Jacques Poulin-Denis avec Manuel Roque
Interprétation : Fabien Piché
Musique originale : Jacques Poulin-Denis
Dramaturgie : Gabriel Charlebois Plante
Costumes : Marilène Bastien
Électronique : Samuel Saint Aubin
Vidéo : Joel Morin Ben Abdallah
OEil extérieur : Sophie Corriveau
Lumières : Erwann Bernard

Résidences : CCOV, Circuit Est, Recto Verso, Danse Danse, Arsenal, Musée d’Art de Joliette, Théâtre Hector Charland, Agora de la danse (Canada).

Running Piece est une production de Grand Poney en coproduction avec l’Agora de la danse (Montréal) qui a été réalisée grâce au soutien financier du Conseil des arts et lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal et de Circuit Est.


Avec le soutien de la Délégation générale du Québec