Israël/Allemagne

May Zarhy & Michal Oppenheim

the VOICES

  • Jeudi 7 juin 2018  • 20h
  • Vendredi 8 juin 2018  • 20h

    Théâtre du Garde-Chasse

2 danseuses et 3 chanteuses • 50 min

ENGLISH

This piece is the second collaboration of May Zarhy - choreographer and dancer - and Michal Oppenheim - musician and vocal artist. This time they grouped together a female ensemble of dancers and singers and together they explore the possible space between the media of dance and music, between the materiality of movement and that of the voice.
The result is an alternative choir, not limited to the medium of singing, but one that choreographs itself between the realms of voice, body and vibration, creating a third object, which is neither dance nor music, and at the same time is both.

May Zarhy, danseuse et chorégraphe et Michal Oppenheim, chanteuse, performeuse, et compositrice, travaillent ensemble depuis 2015 autour de la façon dont l'acte d'écouter et l'exploration des cavités invisibles du corps peuvent amener musique et chorégraphie à se révéler l'une l'autre et construire un troisième espace.
Après Yes, duo pour deux corps et deux voix qu'elles interprétaient elles-mêmes, elles créent the Voices, pièce dans laquelle cinq femmes, danseuses et chanteuses, explorent un monde dans lequel les corps et les voix sont de pures matières. Ici, la sensation prime sur la définition, la reconnaissance d'un cadre, d'une image préexistante. La cavité du torse devient l'instrument du mouvement et la caisse de résonance de la voix humaine. Ces deux fonctions se mêlent, se synchronisent et se contredisent. Les voix portent des sons qui évoquent tour à tour des pleurs, des rires, des borborygmes, des cris, des vocalises, la douleur, la suffocation ou l'effort, une forme de folie ou d'animalité tandis que chaque corps est comme une cellule qui se meut et réagit dans le clair obscur orangé de la scène. Marches, reptations, torsions, enroulements, adossements, corps allongés au repos, souvent dos au public : les interprètes semblent être des atomes solitaires qui coexistent et parfois se rencontrent, forment de petits agrégats voire un groupe à l'unisson, avant de se séparer de nouveau au son du silence ou des voix qui vont et viennent.
The Voices invite ainsi à une expérience sensible, organique, et incite à entrer dans les profondeurs d'un monde souterrain, enfoui, à se laisser porter par le chant et la danse considérés comme des besoins primaires.

 

Conception, chorégraphie : May Zarhy
Musique : Michal Oppenheim
Interprètes : Noam Ahdut, Yuli Kovbasnian, Alma Livne, Michal Oppenheim, Zohar Shafir
Lumières : Yoav Barel
Costumes : Anat Martkovich
 
Production : May Zarhy, MAMAZA
Soutiens : Mifal Hapais, The Center For Contemporary Art Tel Aviv, The Arts department - Culture sector - the Tel Aviv Municipality, the Rabinovich Foundation for the Arts, Diver Festival
Résidences : FEST'FACTORY Bat Yam Artists Compound, Kelim 2017-18, Résidence « Tights »