Ayka Lux
Belgique

Mercedes Dassy

i-clit

  • Vendredi 19 juin 2020  • 19h
  • Samedi 20 juin 2020  • 18h

    Nouveau théâtre de Montreuil CDN - salle Jean-Pierre Vernant

solo • 50 minutes

 

 

ENGLISH

i-clit, a performance-manifesto of the body, in the flesh, and in which the sexual object becomes the subject. A new wave of feminism was born – ultra-connected, ultra-sexual and more popular. But facing the ambivalent power of pop culture, where and how to position yourself in this battle as a young woman? What weapons should be used?
i-clit tracks these moments of fragility, where we oscillate between new forms of oppression and empowerment.

 

Le solo i-clit a connu un impact considérable, dès sa création au festival Brussels, Dance ! L'époque devait attendre cela : une jeune artiste, toute à la maîtrise de son bagage sophistiqué en danse contemporaine, engage son corps au contact des matières brûlantes du féminisme. Un féminisme actualisé, avec ses thématiques renouvelées, partout présentes et dynamiques. Un féminisme en même temps complexe, parfois contradictoire ; voire ambiguë.

Ce féminisme qu'affronte Mercedes Dassy est celui de la culture pop (et de ses égéries, par exemple Beyoncé). Ultra-connecté. Hyper-sexualisé. Est-ce que la cause y connaît des avancées spectaculaires ? Ou bien sombre-t-elle dans la récupération marketing ? Où situer la limite, entre une prise de contrôle de soi sur le monde, ou à l'inverse une prise de contrôle de soi par le monde ? Objet ? Sujet ? La danseuse ne juge pas. Au comble d'une énergie critique acérée, elle questionne, décode et déplace ces nouvelles représentations féminines.  

Jusque par son entrejambe, non sans évoquer les fluides corporels, elle assume « un manifeste du corps, de la chair, et du sexe féminin en soi, non pour servir à autre chose. Au-delà, il en est peut-être un manifeste plus vaste du désir, de la sexualité et de l'amour en général ». Pareilles thématiques sont aujourd'hui prises en charge par les industries culturelles mondialisées, à travers la puissance d'influence de la toile. En fonction de quoi, il est précieux, plus que jamais, de renouer avec l'intimité d'une relation scène-salle, où un corps puisse s'explorer, en toutes vérités d'une personnalité très singulière.
 

Chorégraphie, interprétation : Mercedes Dassy
Dramaturgie, regard extérieur : Sabine Cmelniski
Création sonore : Clément Braive
Scénographie, création lumière : Caroline Mathieu
Costumes, scénographie : Justine Denos
Diffusion : AMA - Art Management Agency

Production déléguée : Théâtre La Balsamine (Belgique)
Coproductions : Théâtre La Balsamine, Charleroi danse (Belgique)
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service de la danse, la SACD, Project(ion) Room, le B.A.M.P, le Théâtre Océan Nord et Friends with Benefits (Belgique)


« Hors les murs_Constellations » avec la complicité du Centre Wallonie-Bruxelles/Paris, avec le soutien de Wallonie-Bruxelles international