Pippa Samaya
Australie

Prue Lang

Project F

  • Mercredi 13 mai 2020  • 19h
  • Jeudi 14 mai 2020  • 19h

    Nouveau théâtre de Montreuil CDN - salle Maria Casarès

quatuor • 50 minutes

surtitrage

Première en France

 

 

ENGLISH

PROJECT F is a kinesthetic engagement with feminism, felt via a particular focus on female figures from 12th century until now. It uses the parallel stories and music from historic and modern day trailblazing women – Hildegard von Bingen (b. 1102) and Princess Nokia (b.1992) – as provocations to explore notions of feminist utopia, in choreographic terms. PROJECT F is created with an all-female team (choreographer, performers, composer, designers, producer, dramaturg etc.) to illuminate outstanding achievements by local women. Diverse in age and background, yet all with feminist concerns and a strong aspiration to present positive and powerful female role models for broad audiences. At the heart of this investigation is the shared experience of the human body from an explicitly female perspective and celebrated through the female body.

Hildegard de Bingen. Princess Nokia. Cherchez le lien. L'une vivait au XIe siècle, eut ses premières visions à trois ans, entra au monastère à huit. Grande mystique, aujourd'hui sainte, elle compte parmi les quatre Docteurs de l’Église à n'être pas des hommes. Écrivaine, savante naturaliste, médecin, compositrice de musique, elle attira d'innombrables disciples. L'autre rayonne depuis New York de nos jours. Sa culture métissée, de sources latino et africaine, son mysticisme actualisé, lui ont fait bouleverser l'univers masculin du hip-hop. Via le web, sa pensée féministe élaborée influence d'immenses auditoires, hors canaux universitaires.

De cette figure à l'autre, PROJECT F est une pièce qui embrasse un millénaire. Du Moyen-Âge à l'ère ultra-contemporaine, Prue Lang parcourt dix siècles d'histoire perçue depuis le côté féminin. Elle y met en exergue des personnalités éclairées, lumineuses, visionnaires. Avec quatre interprètes aux parcours d'art et de vie affirmés, il ne s'agit pas d'égrener une collection de vignettes historiques. Il s’agit d’orchestrer la mise en tension chorégraphique de puissances qui se projettent dans un futur utopique féministe.

Le mouvement dansé s'y nourrit d'explorations imaginaires à partir de figures évocatrices. Une Marie-Curie suggérera des recherches expérimentales, quand les Pussy Riot pousseront à la gestuelle rebelle. Une riche diversité empreint ce monde dessiné par la chorégraphe australienne qui œuvra longtemps en Europe, notamment au côté d'un Forsythe, qui sut valoriser de très fortes figures de femmes. Sur scène ou autour, dans l'équipe de PROJECT F il n'est pas un seul homme à aucun poste de travail. Elles toutes auront pris part à l'écriture des mots d'utopie que véhicule la pièce.

Conception, chorégraphie : Prue Lang
Chorégraphie en collaboration avec les interprètes : Jana Castillo, Amber McCartney, Niharika Senapati, Josephine Weise
Interprétation : Jana Castillo, Amber McCartney, Niharika Senapati, Josephine Weise
Musique : Chiara Costanza, Hildegard Von Bingen, Princess Nokia, Pussy Riot
Lumières : Jenny Hector
Costumes : Karine Larché-Ndour
Regard extérieur : Philipa Rothfield
Production et diffusion : Alison Halit


Résidences et coproductions : Australia Council for the Arts, Creative Victoria, Ville de Melbourne, Ville de Yarra, Abbotsford Convent, Chunky Move (Australie)
Soutiens : Dancehouse, LGI/WXYZ , The Victorian College of the Arts (Australie)


Avec le soutien de l’Ambassade d’Australie à Paris
Avec le soutien d'Australia Council for the Arts