Vojtech Brtnicky
République Tchèque

Tereza Hradilková

Swish

  • Vendredi 25 mai 2018  • 20h
  • Samedi 26 mai 2018  • 20h
  • Dimanche 27 mai 2018  • 17h

    Le Colombier

Une danseuse, un musicien live • 40 min

ENGLISH

Skipping as both a childrens’ game and the embodiment of aspiration and self-perfection. Are you skipping your own self, overcoming your limitations, or are you trapped in a rotating circle you can’t escape? How long can a game be only itself, how long will it take before the game becomes madness?

The idea for Tereza Hradilková’s new dance solo was born while working on the dance film Beating, which was shot at Prague’s Palaestra boxing club: “I was attracted by how boxers jump rope. I enjoyed the lightness of their movements, their changing rhythm, the movement of their arms and legs, which was a kind of dance on its own. I was fascinated by the different kinds of jumps and skips as well as sound of the jump rope that accompanied their movements” explains Tereza Hradilková.

 

Un jour, en travaillant sur une comédie musicale qui se tournait à Prague dans un club de boxe, Tereza Hradilková a observé fascinée le jeu des boxeurs avec la corde à sauter : la légèreté de leurs mouvements, leurs changement de rythme, mais aussi le son que produit la corde. Son solo Swish en est le fruit. La chorégraphe y érige la corde à sauter au rang de partenaire : c’est littéralement avec elle qu’elle danse, elle qu’elle fait siffler dans le noir, vibrer et tourner dans l’espace, par-dessus laquelle elle s’élance sans fin. Parfois elle évolue en silence, et l’on entend seulement le claquement régulier de ses pieds, parfois un riff de guitare l’accompagne, parfois l’essoufflement la gagne. Le corps apparaît et disparaît, renvoyé à l’obscurité de laquelle émergent parfois des fragments mordorés qui s’agitent en rythme.
Tereza Hradilková expose ainsi la virtuosité et l’endurance qu’il y a à sans arrêt sauter, la soif de performance qui lui est sous-jacente, mais aussi la répétition qui hypnotise et menace de se poursuivre sans fin. Il y a quelque chose du combat ici - le sifflement n’est pas sans évoquer le vent qui précède les duels dans les westerns. L’Amérique surgit régulièrement au détour d’une parole, de Mickey Mouse à Taxi Driver. Car ce solo est ponctué d’un monologue retraçant quelques faits marquants de la biographie de Tereza Hradilková, mêlant vie intime et événements politiques.
Celle-ci transforme un jeu d’enfant en métaphore d’une vie dans laquelle on avance et grandit, sautant par dessus les obstacles, enfermés dans une boucle éternelle, mais dans laquelle on peut garder comme fil rouge et mot d’ordre : « saute et continue ».


Concept, interprétation : Tereza Hradilková
Dramaturgie, coopération : Biljana Golubovič
Musique live : Filip Míšek
Création lumières : Pavel Kotlík
Création sonore : Michal Sýkora
Costumes : Marjetka Kürner Kalous
Consultation : Lukáš Jiřička

Production : Veronika Hladká
Coproductions : Tanec Praha / PONEC – dance venue, Studio Truhlárna (République tchèque)
Soutiens : Ministère de la Culture de la République tchèque, Nadace Život Umělce

« Danse de l’année 2017 » dans le cadre du festival CZECH DANCE PLATFORM.