DR
Grèce

Tzeni Argyriou

ANONYMO

  • Mardi 5 juin 2018  • 21h
  • Mercredi 6 juin 2018  • 21h

    Théâtre Berthelot

7 danseurs • 60 min • création

ENGLISH

When technology defines our life and our relationships, isn’t it time to start from the beginning? A journey to the source of dance – a journey to what is "ANΩNYMO"...
ANΩNYMO looks back to a time when art wasn't something created by particular, named individuals, but a practice which brought people—and kept communities—together. It immerses itself in dances and modes of expression, which are rooted in human contact, holding, group cohesion and shared joy. It observes our lives through collective body memory, the experience of passing traditional dances on and their complete transformation into a contemporary movement idiom. It is the representation of a dance which, though it has creators, insists on defining itself as "anonymous" as it seeks its roots in rites of initiation and participation.

 

 

Après avoir beaucoup travaillé sur le digital et la manière dont il peut s'articuler au champ chorégraphique, Tzeni Argyriou met ici au centre le corps « analogique », et la danse comme expérience collective et partagée. « Si les réseaux sociaux nous procurent le sentiment d'une présence constante sur le plan digital, ainsi que celui de la liberté d'interactions et d'autonomie, ils rendent aussi manifestement nos interactions physiques plus faibles ou problématiques » dit-elle. Ce sont ces interactions qu'elle entend remettre en jeu dans ANΩNYMO, pièce pour sept danseurs qui s'appuie sur des formes traditionnelles et folkloriques. En puisant sa matière dans des figures archétypiques, la chorégraphe ramène ainsi sur le devant de la scène des éléments qui appartiennent à une culture avant d’être une affirmation artistique individuelle.
Comment faire partie d’une masse et toujours ressentir sa force individuelle ? Comment peut-on danser ensemble lorsque nous ne nous connaissons pas ? Peut-on devenir un unique corps synchronisé constitué de plusieurs parties individuelles ? Autant de questions que Tzeni Argyriou aborde avec des gestes simples, en prêtant une attention particulière aux mécanismes qui retiennent et touchent les corps, et en explorant des configurations collectives comme la ronde, la farandole ou la danse à deux, créant des chemins poli-rythmiques faits de mouvements et de connexions, où peuvent surgir soudain un téléphone portable. La chorégraphe fait ainsi dialoguer les écrans et les corps, l'espace traditionnel et l'espace digital.
ANΩNYMO entend être une cérémonie contemporaine, un rituel qui redéfinit l'envie et l'importance d'être et de danser ensemble dans un espace qui renoue avec des figures passées pour interroger le présent.

Conception et direction : Tzeni Argyriou | Amorphy
Interprètes : Hermes Malkotsis, Dimitra Mertzani, Konstantinos Papanicolaou, Ioanna Paraskeuopoulou, Stavroula Siamou, Nancy Stamatopoulou, Dimitris Sotiriou
Dramaturgie : Miguel Angel Melgares
Scénographie : Vassilis Gerodimos
Musique originale : Pepe Garcia Rodriguez
Création lumières : Alekos Yannaros
Costumes : Ioanna Tsami
Création sonore : Antonis Nikiforos
Recherche et développement : Erato Tzavara
Assistant scénographe : Marileni Vourtsi
R&D assistant : Danae Arsenia
Assistante à la chorégraphie : Danae Giannakopoulou, Amalia Kosma
Production éxécutive : Konstantinos Sakkas
Management : Delta Pi

Production : Onassis Cultural Centre-Athens (Grèce)
Coproductions : Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (France), Kalamata International Dance Festival (Grèce)
Soutiens : Isadora & Raymond Duncan Dance Research Center (Grèce)