Jonas Jarnebring
Suède

ZebraDans

CloseEnough! About trust and the joy of play!

  • Dimanche 26 janvier 2020  • 14h 30
  • Mercredi 27 mai 2020  • 14h 30
  • Mercredi 27 mai 2020  • 19h

    Théâtre des Malassis

duos et un musicien live • 40 minutes

à partir de 6 ans

Première en France

Séances scolaires le mardi 26 mai à 10h & 14h30

 

 

ENGLISH

About Trust and the Joy of Play.
They fall and follow and perform a low intensity almost acrobatic dance show. Together with a live multi musician on stage they bring the audience along on a playful and magical journey. A humorous and interactive performance that reminds us about the importance of play and to be together. Contact improvisation at a top level.
No speech, just dance!!!

 

Segmentation. Angulation. Articulation. Appui. Assise. Attitude. Lâché. Repos. Redressement. Dépliement. Relevé. Posture érigée. Toutes ces notions peuvent se rattacher à l'objet chaise ; à la façon qu'aura un corps de l'aborder. Gestion gravitaire. Et tout ce qui s'ensuit. On s'en souvient tout d'un coup : dans les années 80 du siècle dernier, toute à sa fièvre d'inventions, la Nouvelle danse d'alors fut soudain saisie d'une passion pour les chaises. Cet objet du quotidien faisait merveille sur les scènes.

On s'en souvient, au moment où la paire suédoise de ZebraDans articule et combine des sections angulaires de leurs corps, jouant d'un dispositif de chaises en quinconce, dans sa pièce CloseEnough. Sous les yeux d'un public enfantin, laissé libre de s'y essayer, voilà une gestuelle efficace, très vive et légère, bien en rapport avec le sous-titre About Trust and the Joy of Play.

En y regardant de plus près, il n'y a pas là qu'une plaisanterie. Donnée à même le plateau, la musique confère une distance poétique à une gestuelle finalement très savante, quoique toujours limpide. De sursauts en rebonds, de portés – défiant les codes bornés du masculin et du féminin – en envolées, CloseEnough confine parfois à l'acrobatie. Laquelle inspire l'âme d'autant mieux que les lâchers se lovent au contraire dans l'épaisseur de la danse-contact.

Délicat, patient et attentif, le déploiement de CloseEnough distille un goût délicieux et précoce de la force d'expression des corps. C'est tout abstrait. Et en même temps entraînant.

Chorégraphie, interprétation : Niklas Valenti, Evelina Boström
Musique : Jonatan Ed
Création lumières : Johan Sundén
Décors, costumes : Jasminda Blanco

Production : ZebraDans