Dispositif Culture et lien social Contrat de Ville - Plaine commune, Ville de Stains

Chair de ma chair

NOTE D’INTENTION

« L’intention du projet est de donner la parole au corps et de la partager aux autres sur une scène de façon à traduire les émotions, les non-dits, les rêves et prises de risque des parents et des adolescents. La danse et le clown nous permettront d’aborder le corps,
l’énergie, le contact, le mouvement et de retranscrire de manière physique et ludique les états et les complexes de chacun. »

Thomas Chopin

CONTENU

À la Maison pour tous Yamina Setti, Thomas Chopin anime tout au long de l’année 2018 des ateliers hebdomadaires à destination des adolescents mais aussi de leurs parents sur les questions liées à l’autorité et à la révolte. Parents et adolescents alternent de semaine en semaine, et se retrouvent aussi régulièrement pour jouer ensemble. Auprès de l’association Femmes dans la Cité, un deuxième atelier a été mis en place sous forme d’atelier de danse et de théâtre. Cet atelier est au service des femmes dans l’objectif de leur permettre de s’exprimer librement par les gestes et la parole, sur leurs histoires réelles et imaginaires.

Les ateliers menés auprès des mères et de leurs enfants fréquentant l’association Femmes dans la cité, et des parents et de leurs adolescents fréquentant la Maison pour tous Yamina Setti ont comme finalité une mise en scène « participative ». Des temps de théâtre et de danse s’alternent. En ce qui concerne le théâtre, Thomas Chopin propose des mises en situation, des jeux de rôles, mais aussi un travail sur la construction de personnages. Les participants  apprennent à se mouvoir dans l’espace, à prendre conscience de leurs postures, gestes et comportements, à se faire confiance devant un public et à se livrer aux autres progressivement. La danse prend sa place dans la manière d’amplifier les actions et les gestes mais aussi par l’apprentissage de partitions chorégraphiques écrites tantôt par les intervenants, tantôt par les participants. Les matières recueillies de ces deux disciplines servent de base à la fabrication de séquences chorégraphiques et théâtrales.

BIOGRAPHIE DE THOMAS CHOPIN

Thomas Chopin est angevin et montreuillois. Après des études à la Faculté de Sciences Humaines de Nantes et une pratique acharnée de la glisse et du cirque, il se forme au théâtre, au clown et à la danse contemporaine (Théâtre Universitaire de Nantes, école Le Samovar). Il co-fonde et dirige la compagnie L’intestine avec Laëtitia Angot de 2001 à 2003. Ils créent des pièces chorégraphiques et burlesques : « On ne peut pas s’en défaire », « Un jour tout ira mieux » et « On verra demain ». En 2011, il créé la compagnie L’infini Turbulent, puis la pièce « Ordalie » en 2014 au Centre de Développement Chorégraphique (CDC) de Roubaix et au festival Les Incandescences à Montreuil.
Depuis longtemps, il trace un parcours d’interprète en parallèle de ses créations. Il danse notamment pour Nasser Martin-Gousset et Karine Pontiès. En cirque, il participe aux expérimentations de Camille Boitel et en rue à la pièce de Philippe Ménard et Alexandre Pavlatta « Homo Sapiens Burocraticus ». Au théâtre, il interprète divers rôles issus du répertoire shakespearien, mais aussi des pièces d’Eudes Labrusse et R. W. Fassbinder. Au cinéma, il joue dans « Avalez les couleuvres » de Dominique Perrier et « Polichinelle » de David Braun. À l’Opéra de Paris, il danse sous la direction d’Otto Pichler dans « La Walkyrie » et « Siegfried » de Wagner, Athol Farmer dans « Eugène Onéguine » de Tchaïkovski et Luca Masala dans « Faust » de Fénelon.

PARTENARIATS ET FINANCEMENTS

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
Direction Régionale des Affaires Culturelles d’ Île-de-France - Service du Développement et de l’Action Territoriale
Contrat de ville - Plaine Commune, Ville de Stains
Fondation d’entreprise Hermès