Corps sonores

Cie Corps Magnétiques / Massimo Fusco et Iris Medeiros

Projet débuté en juillet 2021.

CONTENU

Le projet implique plusieurs établissements pour senior.e.s de la ville de Bagnolet de juillet 2021 à juin 2022, en trois temps forts sous la forme de journées en immersion, afin de favoriser les croisements entre les bénéficiaires des différentes structures partenaires :


• ATELIERS COLLECTIFS avec différent·e·s intervenant·e·s (Massimo Fusco, Fabien Almakiewicz et Iris Medeiros) : Ces ateliers invitent les participant·e·s à se rencontrer par le biais d’une pratique artistique (préparer son corps pour entrer dans la danse, mettre la lumière sur ses agitations, préoccupations et comprendre comment soulager, grâce à la danse ou le massage, certaines tensions physiques et mentales).


• ATELIERS CONVERSATION/MASSAGE TUI NA : La rencontre par le toucher permettra d’envisager la séance de massage comme un temps de recueillement et de partage. Pour les senior·e·s, renouer avec le toucher est un besoin d’autant plus essentiel dans ce contexte. Lors des séances, la voix des personnes massées sera enregistrée afin de capter ces tranches de vie et les rendre accessibles par la suite.


• RESTITUTION sous la forme d’un « salon d’écoute » : la collecte d’histoires de corps donnera lieu à la création de pastilles sonores. Ces récits seront mis en fiction avec la collaboration du compositeur King Q4. Ces pastilles sonores seront proposées à l’écoute dans le cadre d’une installation immersive. L’idée est que cette installation sonore puisse s’inscrire directement dans les espaces de l’établissement partenaire pilote, à savoir l’EHPAD Résidence Marie. Mais aussi que cette installation puisse être donnée à entendre à un public plus large que les bénéficiaires du projet, que la transmission puisse être intergénérationnelle, et que les familles et habitant·e·s de la ville de Bagnolet (adultes, jeunes…) puissent également découvrir le fruit de cette expérience artistique.

 

Avec l'EHPAD Résidence Marie, l'EHPAD Les Floralies, la Résidence La Butte aux Pinsons et le Centre d'animation Paul Coudert à Bagnolet.

BIOGRAPHIE DE MASSIMO FUSCO

Massimo Fusco s’est formé à la danse contemporaine au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il suit des cours de danse contemporaine, d’improvisation, de composition, d’anatomie, de musique et d’histoire de la danse. Il est interprète pour les projets de Jean-Claude Gallotta au CCN de Grenoble, Annabelle Bonnery et Francois Deneulin, Hervé Robbe au CCN du Havre, Sarah Crépin et Etienne Cuppens, Joanne Leighton au CCN de Belfort, Clédat et Petitpierre.
Actuellement, il est engagé dans les projets « Pléiades » d’Alban Richard, « d’après une histoire vraie » de Christian Rizzo et CARE de Mélanie Perrier. Après l’obtention du diplôme d’état de professeur de danse, il affine ses outils de transmission à travers de nombreux ateliers pédagogiques. La recherche et l’expérimentation y font l’objet d’une attention particulière. Il s’intéresse à la performance en art et obtient le diplôme universitaire « art, danse et performance » à l’université de Besançon.

 

BIOGRAPHIE D'INES MEDEIROS

Iris Medeiros est née en 1989 à Rio de Janeiro – Brésil - où, au fil des années, elle a pu traverser un parcours artistique diversifié et ainsi avoir une formation interdisciplinaire. Elle a été d’abord athlète de gymnastique rythmique, puis professeure de GRS pendant 9 ans. Par la suite, elle s’est approchée des arts du cirque et du jonglage, où elle a intégré un collectif d’art de rue – Coletivo BRAVOS – et a fréquenté les conventions de cirque et jonglage en tant qu’intervenante corporelle. En parallèle elle suivait des formations au Théâtre de l’Opprimé (Augusto Boal) et en arts visuels à l’École d’Arts Visuels du Parque Lage. Encore à Rio, elle a travaillé dans plusieurs institutions artistiques dans la médiation et production culturelle, notamment au Musée Bispo do Rosario d’Art Contemporain et au Centre d’Art de Marè avec la chorégraphe Lia Rodrigues. De plus, elle est diplômée en Sciences de l’Éducation (UFRJ-Brésil) et en Danse (Université Paris VIII).
En 2016, elle obtient un visa artistique et elle est lauréate d’une bourse* de 3 mois pour développer un projet artistique et suivre des formations au CND (Pantin), c’est quand elle s’installe en France. Un accident à la fin de cette année l’oblige à faire une longue pause dans son activité professionnelle, ce qui l’amène à réinventer son travail corporel par la suite.
Aujourd’hui elle transite entre et avec cette diversité de langages artistiques pour nourrir et développer son travail. A Paris 8 elle enquête sur la place du toucher au sein d’un musée et fait de sa recherche une création qui prendra la forme d’un livre d’artiste. Au MAC VAL, en tant que conférencière-artiste, elle interroge et travaille le corps des visiteurs et visiteuses lors de ses visites à travers le croisement de danse et arts visuels. Elle crée et intègre le Collectif TSE TSE pour une résidence artistique chez « Les Chambres » où le groupe organisera une exposition en octobre 2021.
En tant qu’artiste indépendante elle est en train de créer son premier solo POR UM FIO, elle collabore et performe avec plusieurs artistes et réalise des projets comme « @duoperflab » - série de performances pendant le confinement - Terre Perdue - performance installation - ; AINDA DA: GESTE POUR UN NON POÈME - performance chorégraphique - ; et encore d’autres.

PARTENARIATS ET FINANCEMENTS

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis • DRAC Île-de-France • ARS • EHPAD Résidence Marie • Fondation d’entreprise Hermès