Danser brut

Julie Gouju

CONTENU

 

Note d'intention

À quoi pourrait ressembler une danse brute ? Que fait le brut à la danse ? Et que peut-il dire de l’enfance ? Portée par la chorégraphe Julie Gouju et le réalisateur Brano Gilan, la résidence territoriale DANSER BRUT prend la forme d’un laboratoire de création et d’un film. Son intention : explorer la part brute de la danse et esquisser des portraits singuliers d’élèves aujourd’hui dans des contextes et des lieux variés. Déconstruire la danse, plonger dans la sensation, pour libérer les corps. Danser brut comme un rite de passage pour grandir, s’émanciper, se connaître, habiter pleinement son corps.

 

Biographie

Julie Gouju est chorégraphe, danseuse, et chercheuse. Formée à la philosophie, à l’université de la Sorbonne, elle mène des recherches en esthétique sur la danse contemporaine qui la conduisent à s’engager pleinement dans la création. Elle travaille d’abord comme dramaturge auprès d’artistes de la danse et du théâtre, puis créé ses propres pièces comme FAON, un protrait dansé. En parallèle, Julie mène des laboratoires impliquant artistes, universitaires et danseur·se·s non-professionnel·le·s. Pendant trois années, elle a aussi participé à Constellation, un dispositif d’éducation culturelle et artistique du CND. En 2018, elle fonde la compagnie L’inesthétique, à Lille : une plateforme de création et de recherche, qui a pour fondement la danse et la philosophie, et dont l’activité principale est la création chorégraphique, la pédagogie et la recherche en arts.

PARTENARIATS ET FINANCEMENTS

 

Partenariats

École élémentaire Jules Verne / Noisy-le-Grand

Jean-Stéphane Ribeyron (directeur)

Rémy Lacour (professeur des écoles)

 

Financements

> Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

> Rectorat de Créteil

> DRAC Ile-de-France